Tor des Geants : A 24h des premières arrivées

La nuit de lundi à mardi a encore été riche en rebondissements malgré des conditions nettement plus favorables que celles de la nuit précédente. L’espagnol Salvador Calvo Redondo, qui était en première position depuis le départ de la course, souffre d’une douleur au genou et laisse le français, Christophe Le Saux finalement s’emparer de la tête de course, lundi en début de soirée au village de Niel. Peu avant d’arriver à la 4ème base de vie de Gressoney Palazetto au kilomètre 200, les coureurs suisses Marco Gazzola et Jules-Henri Gabioud s’emparent de la 2ème et 3ème place, repoussant l’espagnol en 4ème position. La compétition se fait alors ressentir à la base de vie de Gressoney Palazetto où Le Saux, Gazzola et Gabioud s’arrêtent presqu’une heure pour reprendre des forces, alors que Calvo Redondo, qui avait déclaré la veille à la 1ere base de vie de Valgrisenche que le rythme de tête était trop rapide et qu’il fallait penser à s’économiser, restera à peine 30min. Cependant au moment de repartir, il comptabilisait 3h45 de retard sur Le Saux, 2h35 sur Gazzola et 1h40 sur Gabioud.
Autre rebondissement, le français Grégoire Millet, qui avait occupé la 3ème place pendant une bonne partie de la journée de lundi, est redescendu à la 10ème place, souffrant probablement d’une tendinite le ralentissant.

Chez les dames, l’italienne Anne-Marie Gross (vainqueur en 2010) est depuis le début de course largement en tête.
A la 4ème base de vie de Gressoney Palazetto au kilomètre 200, elle est arrivée à 11H50 et est repartie 50 minutes plus tard, 8ème au classement scratch. Patrizia Pensa et Guliana Arrigoni, ses deux principales poursuivantes, comptent presque six heures de retard sur elle.

Après une première nuit humide, accompagnée de nombreux coups de tonnerres, le beau temps est revenu sur la Vallée d’Aoste depuis lundi matin. Mais la gestion de l’énergie et du temps reste extrêmement difficile sur cette course très longue distance avec de forts dénivelés. On compte pour l’instant 88 abandons.

Au dernier pointage au Grand Tournalin, Mardi à 13h30
Salvador Calvo Redondo, principale tête de course jusqu’à lundi soir, a finalement déclaré forfait peu de temps après être reparti de la 4ème base de vie de Gressoney Palazetto, souffrant d’une douleur au genou.
Le français Christophe Le Saux, toujours en tête avec une avance de 45min sur le suisse Marco Gazzola, vient de passer au Grand Tournalin. Il semble en forme et décontracté.
La course compte actuellement 4h d’avance par rapport aux temps de références de l’édition 2010.

Ne soyez pas timide, vous en pensez-quoi ? :