Tor des Geants : 30h après le départ

Capture d’écran 2011-09-12 à 16.24.56

Dès le début de course, un peloton de tête s’est dégagé avec les principaux favoris, menant dès le lancement de la course un rythme très soutenu !  Parmi eux : le français Christophe Le Saux et l’espagnol Salvador Calvo Redondo (team salomon), suivi de quelques minutes par les italiens Ulrich Gross et Dennis Brunod.  A la Joux (21km), le guide de haute montagne Adele Blanc (6ème en 2010,  il est le 23ème  homme à avoir boucler les 14 sommets de plus de 8000 m), accompagné de  Clap Cesare, Grégoire Millet, Alexandre Forestieri, tentaient de coller au groupe de tête.
Un public important attendait les premiers à la première base de vie de Valgrisenche au 48,6 km.
Premier point de ravitaillement chaud,  les coureurs peuvent se reposer, se doucher, récupérer leurs affaires personnels,  et se changer.
Dès 17h17, Calvo Renondo est passé le premier avec 10 mn d’avance sur Brunod suivi par Gross et Le Saux et le français Grégoire Millet.
A la surprise de tous, Brunod, n’a fait aucun arrêt, alors que Renondo, s’est arrêté pour manger (des pâtes bien chaudes) prenant même le temps d’avouer à la presse présente qu’il pensait que le rythme de tête était trop rapide et qu’il fallait penser à s’économiser. Déjà, la tête de course comptabilisait 45 mn d’avance par rapport au passage de 2010.

Sur une course longue distance, la gestion du sommeil et du ravitaillement est bien évidemment primordiale et devient très vite un facteur de victoire… mais aussi d’échec ! Alors que Brunod est passé sans stop, il a déclaré forfait plus loin, à Rhèmes au km 64. Ulrich Gross (team Tecnica) grand favori et vainqueur de 2010, semblait en forme durant tout le début de course, mais il a déclaré forfait  lui aussi à Rhèmes, souffrant d’une forte douleur au pied.

Chez les dames, l’italienne Anne Marie Gross (vainqueur en 2010) est depuis le début de course largement en tête.
A la deuxième base de vie de Cogne au 102 km, elle est restée un peu plus d’une heure, pour se reposer et se restaurer alors que les deux principales poursuivantes comptent presque deux heures de retard. Patrizia Pensa et Guliana Arrigoni, membres du  team Tecnica ont choisis de courir ensemble, et sont respectivement 2ème et 3ème. Après le passage de Cogne. Au même passage Anne Marie est 12ème au classement scratch.

La première nuit a été pour tous les coureurs, bien arrosée avec un gros orage au dessus de Valgrisenche. Le froid et l’humidité, mêlés à la nuit sont des difficultés supplémentaires que les organismes doivent accepter. Le guide Abele Blanc, héros Valdotain, victime de très fortes crampes à abandonné dès le début de soirée. Comme beaucoup d’autres  coureurs ont soufferts, avec une première nuit difficile alors que seulement 1/7 de la course à été parcouru !

Au dernier pointage à Donnas, Lundi 14h00
Calvo Renondo est arrivé à la troisième base de vie de Donnas ( 148,7 km) à  12h10. Il est reparti à 12h49.
Christophe Le Saux est arrivé à 12h56 pour repartir à 13h13.
Le français Grégoire Millet, 3ème au dernier pointage, victime d’une tendinite tarde, n’est toujours pas arrivé à Donnas à 14h30.

Ne soyez pas timide, vous en pensez-quoi ? :